Super Mario 2015 Calendar par Aurélien Ducoudray

The Grocery – Before The Grocery
par Aurélien Ducoudray

Apprenez-en plus sur les cornerboys de Baltimore ! Découvrez : l’atroce histoire de la naissance de Sixteen ; les vacances originales d’Ed, Ted et Ned dans la secte des Davidiens ; comment la grand-mère de Washington et son amie célèbre ont lutté contre la ségrégation raciale ; pourquoi le Rabbi Finkelstein aime tant le pain azyme ; et enfin l’un des plus sombres épisodes de la jeunesse d’Elliot et Sixteen ! En bonus : la première rencontre de Sixteen et Ice, dessinée par Run !

Agenda scolaire Frigiel et Fluffy
par

L’agenda scolaire officiel 2018-2019 de Frigiel et Fluffy, pour une super année colorée ! Toute une année rocambolesque dans le monde merveilleux de Frigiel et Fluffy avec l’agenda scolaire officiel 2018-2019 ! Super utile pour ne rien oublier et tout planifier, cet agenda contient de nombreuses pages pratiques ainsi que des jeux et des activités dans l’univers mystérieux et aventureux de Frigiel et Fluffy ! C’est l’outil indispensable, coloré et “cubique” pour une année scolaire réussie !

Dictionnaire des footballeurs étrangers du championnat professionnel français
par Marc Barreaud

Depuis plus de cent ans, la France est considérée comme l’un des principaux pays d’immigration. Ce constat peut-il s’appliquer au football, devenu au fil du vingtième siècle un fait social à part entière et le principal sport national? C’est ce que tente de déterminer ce livre, recensant pour la première fois les joueurs d’origine étrangère ayant participé au Championnat de France depuis sa création en 1932.

Histoire de l’Italie
par Pierre Milza

Y a-t-il en Europe une terre qui ait connu en quatre millénaires davantage de bouleversements que l’Italie ? La Péninsule aura expérimenté tous les modèles d’organisation politique et elle les a souvent exportés. Elle aura subi aussi, de tous temps, des bouleversements démographiques et des brassages sans équivalents combien d’invasions, d’occupations, de descentes, de raids ? Quel invraisemblable empilement de civilisations sur un même sol, où presque tous les peuples du continent et tous les empires se sont un jour donné rendez-vous.

En dépit de cette instabilité, c’est en vain qu’on chercherait une époque où l’Italie aurait cessé d’illustrer le génie humain : de l’Empire romain à la Cité-Etat, du latin au toscan qui a été fixé bien avant les autres langues vernaculaires, des sciences à la peinture et à la sculpture, de l’architecture au cinéma et à la musique, etc., elle n’a pas souffert d’avoir eu dix ou douze villes capitales rivales (la France n’en a jamais eu qu’une seule !), au contraire, elle en a fait une force qui l’a transformée en institutrice des autres nations qu’elle féconde depuis des siècles et des siècles… A la différence de quelques autres « miracles » que les historiens relèvent ici ou là dans l’espace et le temps mais qui sont souvent éphémères, le miracle italien est permanent.

Il fallait toutes les connaissances, toute la culture et toutes les affinités électives de Pierre Milza avec le pays de ses aïeux pour faire le récit le plus documenté et le plus vivant qui soit de cette histoire longue et complexe. De l’âge du bronze à Berlusconi, il guide son lecteur sur tous les fronts : l’événement bien sûr, le portrait d’une longue cohorte d’hommes d’exception, mais aussi la civilisation, c’est-à-dire les champs culturel et spirituel. Le biographe de Mussolini accomplit, en à peine un millier de pages, un véritable tour de force qui fait de cette somme le livre de chevet des francophones qui visitent l’Italie, qui travaillent avec elle, qui aiment leur « soeur latine » et veulent la comprendre.


Les secrets des sorciers noirs
par Vincent Ouattara

1934, Dim Dolobsom, premier écrivain du Burkina Faso, publie Les Secrets des sorciers noirs, ouvrage dans lequel il approche les devins mossi et leurs arts divinatoire et magique. Un texte au contenu éclairant, mais qui recèle encore en lui une problématique qui n’a rien d’anodine : relève-t-il en effet de la littérature ou de l’ethnographie ? Et si, au-delà, l’œuvre de Dim Dolobsom était un terrain propice pour repenser la frontière en lettres et sciences humaines ? Et si ces champs étaient moins imperméables l’un à l’autre qu’il n’y paraît, nous invitant ainsi à revenir sur les caractéristiques qui leur sont traditionnellement attribuées, comme ces distinctions entre fiction et réalité, esthétisme et scientificité, objectivité et subjectivité ? Belle mise en lumière de l’œuvre de Dim Dolobsom que cet essai qui analyse “Les Secrets de sorciers noirs”. D’autant plus qu’elle débouche sur une réflexion théorique qui touche au coeur même de nos définitions de la littérature et des sciences humaines et sociales. Où l’on voit ainsi, au fil d’une progression méthodique et limpide, les lignes de démarcation entre elles fortement se déplacer, incitant peut-être d’ores et déjà à une profonde réévaluation de leurs traits distinctifs et à une approche interdisciplinaire de ces discours.

Catégorie