Somme par Jacques Béal

Côte picarde et baie de Somme
par Jacques Béal

Quelle est cette âme qui habite la baie de Somme et son écrin, la Côte picarde ? Cet esprit des lieux qui, d’hier à aujourd’hui, attire poètes, rêveurs, peintres, vacanciers, amoureux de nature ou de grands espaces, curieux, chercheurs d’authenticité ou de repos ? Jacques Béal et Robin apportent par leurs mots et leurs photographies (près de 300 vues en couleurs) les éléments d’une mosaïque, formée par les huit microrégions de Mers-les-Bains à Cayeux-sur-Mer, de la Somme, du Marquenterre, d’Abbeville et de la vallée de la Somme, du Ponthieu, de la vallée de l’Authie, du Vimeu et enfin de la vallée de la Bresle, huit touches qui dessinent tous les visages de la Côte picarde, jusqu’à la frontière avec la Seine-Maritime. Cette ébauche soignée de la Côte picarde et de la baie de Somme est agrémentée de vues aériennes et de pages thématiques qui mettent en exergue l’un ou l’autre aspect particulier, tradition ou savoir-faire local. Ce beau livre parcourt et donne à voir la Côte picarde, qui abrite l’estuaire récemment élu l’une des “plus belles baies du monde”.

Oiseaux de bois : les plus belles blettes de la baie de Somme ; [cet ouvrage trouve son origine dans l’exposition “Blettes picardes, appelants artificiels, 100 ans d’art populaire régional”, organisée au Musée Boucher de Perthes d’Abbeville du 12 avril au 17 mai 1998, à l’occasion du festival de l’Oiseau]
par Jacques Béal, Didier Cry

La chasse au gibier d’eau – la sauvagine – a généré un art populaire méconnu fait de talent et de passion : la sculpture des blettes. Les blettes sont, en Picardie, des appelants artificiels destinés à leurrer les oiseaux migrateurs. Les créateurs de ces merveilleuses sculptures – ouvriers du Vimeu, gardes-chasses du Marquenterre, marins-pêcheurs de la baie de Somme, bergers de la baie d’Authie, tourbiers de la Basse-Somme, armuriers et menuisiers de Saint-Valery et du Crotoy – étaient des autodidactes. Ces blettes sont les témoins muets de longues nuits passées à chasser la sauvagine dans les huttes de la baie de Somme, du hâble d’Ault, de la baie d’Authie et des étangs de la Somme. Colverts, sarcelles, barges, avocettes, courlis, fuligules milouins, fuligules morillons, vanneaux en bois, en liège, en balsa, en aluminium et en d’autres matériaux, ont quitté mares et huttes pour se poser sur les étagères des collectionneurs, des antiquaires et des musées. Ce livre, réalisé à partir des collections de Michel Masson et de Claude Wadoux, rend hommage à ces artistes picards.

L’église Saint Martin à Saint-Valery-sur-Somme
par Angélique Delmarquette

Ce livre traitant de l’église Saint Martin de la petite ville de Saint-Valéry-sur-Somme a été écrit pour le futur touriste en baie de Somme et pour les touristes actuels, amoureux du site et habitués à longer les villas en regardant la baie. Il a pour objectif de faire découvrir aux uns la “ville haute” (ville fortifi ée), et inciter les autres à y revenir. Les férus d’histoire ou d’architecture retrouveront aussi dans cet ouvrage leurs passions. Conçu comme une enquête, il est synonyme d’un retour sur l’histoire et sur le site ; à chacun de suivre, pas à pas, le fi l d’Ariane qu’il souhaite.

Anatole France, Pierre Nozière (1899) et Saint-Valery-sur-Somme
par Christian Andrès

Christian Andrès, universitaire, poète et peintre à ses heures, mais surtout fasciné par la Baie de Somme et charmé par Saint-Valery-sur-Somme en particulier – au point d’y acquérir une modeste et ex-maison de pêcheur quelque part dans “la ville basse” – a également fait la rencontre du personnage de Pierre Nozière, d’Anatole France. Ce roman – conçu à “Saint-Val” durant l’été de 1886 – est heureusement rappelé au bon souvenir des passants, du côté du quai Blavet, par une plaque de marbre apposée sous les fenêtres mêmes où séjourna autrefois Anatole France. Cela dit, si le même passant veut prendre connaissance au moins de la trentaine de pages de Pierre Nozière magistralement rédigées et consacrées à l’évocation de Saint-Valery-sur-Somme à la fin du XIXe siècle – pages qui ont gardé toute leur fraîcheur, intérêt historique et profondeur humaine – il aura bien du mal à le faire, ce roman ne bénéficiant pas de la même fortune éditoriale que Les dieux ont soif, par exemple. Ce petit ouvrage prétend remplir cette lacune, rendre justice à Anatole France, et faire connaître ces belles pages écrites sur notre petite ville au passé si riche et souvent dramatique. Il a aussi l’ambition d’offrir un apparat critique suffisant à la bonne compréhension de ces quelques pages, et de susciter éventuellement l’envie de mieux connaître l’oeuvre d’Anatole France, et aussi un homme dont la grande culture n’a pas été un obstacle idéologique pour souhaiter plus de justice sociale en son temps.

La bataille de la Somme
par Julien Wilmart, 50Minutes.fr,

Découvrez enfin tout ce qu’il faut savoir sur la bataille de la Somme en moins d’une heure !
Le 1er juillet 1916, Joseph Joffre lance à 7 h 30 la grande offensive dans la Somme. Son objectif est simple : soulager le secteur de Verdun en attaquant les Allemands là où ils ne s’attendent pas et relancer la guerre de mouvement. C’est le début d’une longue bataille. L’une des plus meurtrières de la Première Guerre mondiale.

Ce livre vous permettra d’en savoir plus sur :
• Le contexte politique et social de l’époque
• Les acteurs majeurs du conflit
• Le déroulement de la bataille de la Somme et sa chronologie (carte à l’appui)
• Les raisons de la retraite allemande
• Les répercussions de la bataille

Le mot de l’éditeur :
« Dans ce numéro de la collection « 50MINUTES|Grandes Batailles », Julien Wilmart nous plonge au cœur de cette bataille trop souvent oubliée dans la mémoire française, suite à l’horreur vécue par les Poilus à Verdun. Pourtant, Verdun doit tout à la Somme puisque, sans elle, le champ de bataille n’aurait pu être délaissé par les Allemands. Véritable enfer pour les soldats qui y ont pris part, la bataille s’avèrera pourtant stérile, mais restera symbolique pour les Britanniques et les Allemands. » Stéphanie Dagrain

À PROPOS DE LA SÉRIE 50MINUTES | Grandes Batailles
La série « Grandes Batailles » de la collection « 50MINUTES » aborde plus de cinquante conflits qui ont bouleversé notre histoire. Chaque livre a été pensé pour les lecteurs curieux qui veulent tout savoir sur une bataille, tout en allant à l’essentiel, et ce en moins d’une heure. Nos auteurs combinent les faits, les analyses et les nouvelles perspectives pour rendre accessibles des siècles d’histoire.


Catégorie