Rééducation 87 par Groupe d’étude de la main en orthèse

Rééducation de la main et du poignet
par Groupe d’étude de la main en orthèse

La main est un organe complexe de réparation délicate. Qu’elle soit lésée par un traumatisme ou par la maladie, sa rééducation, partie intégrante de l’arsenal thérapeutique, est indispensable au retour à la fonctionnalité. Rééducation de la main et du poignet présente les travaux des membres du GEMMSOR (Groupe d’étude de la main et du membre supérieur en orthèse et rééducation) et retranscrit les savoir-faire et les connaissances acquis grâce à plusieurs décennies d’expérience. Les 41 chapitres de l’ouvrage décrivent de manière méthodique, réfléchie et référencée, les domaines les plus récents de rééducation :

– l’anatomie fonctionnelle, présentée de manière novatrice : architecture musculaire, continuité anatomique ;

– les techniques de base, issues de l’expérience : bilan, examen clinique, cicatrices, techniques actives, renforcement musculaire, orthèses… ;

– la rééducation : fractures, entorses, lésions ligamentaires, cas particuliers…

Chaque thème exposé ouvre à des perspectives d’avenir enrichies par l’évolution constante de la chirurgie de la main. Le couple chirurgien-rééducateur est toujours valorisé dans une optique, un désir commun de se remettre en question face aux difficultés quotidiennes des patients blessés.

Cet ouvrage constitue une référence pour les rééducateurs (kinésithérapeutes, ergothérapeutes, orthésistes appareilleurs), les médecins de médecine physique, les chirurgiens, les étudiants en masso-kinésithérapie, ergothérapie et ceux préparant le diplôme d’orthopédiste-orthésiste.

Plus de 40 collaborateurs du GEMMSOR, kinésithérapeutes, ergothérapeutes, orthésistes agréés, mais aussi chirurgiens et enseignants, ont contribué à la rédaction de cet ouvrage.


Rééducation des troubles de l’alimentation et de la déglutition
par Catherine Senez

Cet ouvrage explique en détail la physiologie et la physiopathologie de l’oralité et de la déglutition, et permet de mieux comprendre les difficultés rencontrées par les personnes souffrant de troubles de l’oralité.L’auteur revient sur les causes de ces difficultés (malformation oro-buccale, atteinte neurologique génétique ou acquise, aversion alimentaire ou olfactive…) et explique comment apporter aux enfants, aux adolescents et aux adultes des soins adaptés et efficaces pour qu’ils aient plus de confort et de plaisir à s’alimenter.Afin de guider au mieux les praticiens et l’entourage des personnes souffrant de troubles de l’oralité, cet ouvrage vous donne accès à des vidéos des gestes pratiques thérapeutiques.

Sociologie des risques domestiques
par LALANNE

Avec environ 19 000 morts par an en France, les accidents domestiques et de la vie courante provoquent quatre fois plus de décès que les accidents de la circulation et trente fois plus que les accidents du travail. Or ces accidents paraissent invisibles en tant que problème public. Comment analyser ce paradoxe ? Comment expliquer que ces risques récurrents de la vie privée, identifiés comme problème majeur de santé, soient peu craints de la population, peu connus des professionnels et peu mis sur l’agenda politique ? Ce que l’on sait de ces accidents et des accidentés dépend essentiellement des dispositifs statistiques et médicaux qui définissent et décrivent le phénomène. Pourtant, les accidents domestiques et de la vie courante soulèvent de multiples enjeux sanitaires, politiques, économiques, sociaux et juridiques peu étudiés bien que de nombreuses actions de sensibilisation et de prévention soient menées. Sociologie des risques domestiques montre comment ce fait social complexe soumis aux variations sociales et territoriales constitue un problème public et politique. Il explore trois grandes pistes d’analyse pour appréhender ce phénomène social candidat à la labellisation Grande cause nationale pour 2011. Pourquoi et comment certains risques sont reconnus comme problème public et pas d’autres ? Les preuves statistiques de mortalité et de morbidité sont-elles suffisantes pour faire inscrire un risque sur l’agenda politique. L’émergence d’un risque de santé publique dépend-elle seulement de la mobilisation d’acteurs locaux et de soutiens politiques nationaux ou dépend-elle aussi d’acteurs internationaux ? Cet ouvrage s’adresse aux étudiants et aux chercheurs en sociologie, sciences politiques, épidémiologie et santé publique. Il s’adresse aussi à un public de professionnels et d’acteurs associatifs intéressés par la prévention et la gestion des risques d’accidents domestiques et de la vie courante.

Rééducation en gériatrie (Coll. Professions santé)
par COHEN Jordan, MOUREY France

La prise en charge des personnes âgées est un enjeu majeur de santé
publique. Sa pratique a fortement bénéficié, ces dernières années,du
développement de la filière gériatrique. Une meilleure compréhension de
la fragilité du sujet âgé a permis l’élaboration de nouvelles techniques
de kinésithérapie plus adaptées aux patients vieillissants.

Rééducation en gériatrie est la référence en
rééducation des personnes âgées pour les masseurs kinésithérapeutes.

Le livre se décompose en trois parties :

– la première partie permet la compréhension de la physiologie et des
différentes théories du vieillissement ;

– la deuxième partie permet de faire le point sur les pathologies
gériatriques (dominées par la fragilité, l’équilibre, les chutes et les
démences) associées à leur rééducation. De nombreux schémas et exercices
permettent une compréhension aisée et aident à la mise en place
immédiate dans la pratique quotidienne. De plus, un nouvel arbre
décisionnel a été élaboré pour aider le kinésithérapeute dans son
diagnostic et dans la définition de la stratégie rééducative à adopter ;

– enfin, la troisième partie aborde différentes pistes de réflexions
liées auxquestionnements éthiques rencontrés en gériatrie.

L’ouvrage est adapté pour une compréhension aisée de l’étudiant en
kinésithérapie, mais il s’adresse également aux professionnels de la
rééducation gériatrique – kinésithérapeutes, ergothérapeutes et
psychomotriciens –exerçant en cabinet libéral ou en milieu hospitalier.


Pathologie intra- et péritendineuse du membre supérieur des sportifs
par Jacques Rodineau, Éric Rolland

L’examen clinique du membre supérieur est crucial en traumatologie du sport. Dans le domaine de la pathologie intra- et péritendineuse, un examen minutieux et précis est en effet indispensable au diagnostic et à l’évaluation de la lésion. Découpé en trois parties selon les grandes régions anatomiques du membre supérieur (épaule, coude, poignet-main), cet ouvrage indique les différents points forts de l’interrogatoire et de l’examen clinique. Il montre aussi, à l’aide d’une riche iconographie, l’importance de l’imagerie tout au long de la prise en charge du patient. Enfin, il dresse un éventail des différentes thérapeutiques pour chacune des pathologies abordées. Reflet des conférences de la 24e journée de traumatologie du sport de la Pitié-Salpetrière, cet ouvrage s’adresse essentiellement aux médecins et traumatologues du sport, aux médecins de médecine physique, et réadaptation et aux rhumatologues, mais également aux chirurgiens orthopédistes.

Catégorie