Lect.sil.cm2 2 Violet par Anne Bacus

L’autorité, pourquoi, comment
par Anne Bacus

Partout aujourd’hui, on réclame le retour de l’autorité et les parents semblent quelque peu dépassés. Mais l’autorité est-elle une notion bien comprise, car elle a beaucoup évolué. Anne Bacus fait le point sur cette question, la remettant dans son contexte, notamment par rapport à la discipline en se demandant pourquoi aujourd’hui les limites sont si difficiles à poser aux enfants. Après avoir fait le point sur les comportements des parents et des enfants, elle passe en revue tous les outils de l’autorité (de la communication à la nécessité de règles) et donne des clés aux parents suivant l’âge de leurs enfants.


Nursing
par Virginia Evans, Jenny Dooley, Kori Salcido

CEF Levels: A1, A2 and B1. Career Paths English: Nursing is a new educational resource for nursing professionals. Reviewed by licensed nurses, it incorporates career-specific vocabulary and contexts into lessons that build professionals’ workplace English skills. Each unit offers step-by-step instruction that immerses students in four language components: reading, listening, speaking and writing. Career Paths English: Nursing addresses topics including hospital departments, basic equipment, specific illnesses, nursing duties and career options. The series is organized into three levels of difficulty and offers over 400 vocabulary terms and phrases. Every unit includes a test of reading comprehension, vocabulary, and listening skills, and leads students through written and oral production. Included Features: A variety of reading passages in a wide range of realistic work-related formats; Career-specific dialogues; 45 reading and listening comprehension checks; Over 400 vocabulary terms and phrases; Guided speaking and writing exercises; Complete glossary of terms and phrases. The Teacher’s book contains full answer key and audio scripts. The audio CDs contain all recorded material in British English.

Le siècle de Titien
par

Malerier.

¿ Louis XIV espagnol ?
par Gérard Sabatier, Margarita Torrione

Cet ouvrage traite des pratiques comparées des cours de France et d’Espagne au temps de Louis XIV et de Charles II, en s’attachant tout particulièrement à la personne des souverains, en accord avec ce que l’on pourrait appeler une anthropologie du politique : l’homme de pouvoir dans son cadre de vie, son milieu social, son rapport au public. Étudier les comportements et les usages du corps, la mise en scène du corps réel et du corps figuré, la construction des apparences, la production des images et le façonnement des imaginaires, ingrédients reconnus aujourd’hui comme indispensables à toute entreprise de gouvernance.
Dans un temps où le travail sur la mémoire connaît des développements multiformes, cet ouvrage s’interroge sur les notions d’héritage, de tradition, de réception et de rejet, compris comme stratégies de pouvoir dans le cadre de la construction des États modernes, avec leurs spécificités propres, et de la compétition entre deux grandes dynasties, Habsbourg d’Espagne et Bourbons, qui ont façonné le visage de l’Europe.


Tensions majeures
par Michel Lallement

Au Grand Bazar des idées simples, demandez ‘Max Weber’ et l’on vous répondra : ‘modernité’ (et particulièrement protestantisme) = rationalisation du monde (oubli des Dieux, c’est-à-dire du rapport magique au monde) = ‘désenchantement du monde’ (soumis à la raison calculatrice) = ‘cage d’acier’ dans laquelle l’homme moderne se serait enfermé. C’est méconnaître qu’à partir de 1910 notamment, Weber insiste sur les conflits de rationalisations à l’œuvre dans le monde – rationalisations contradictoires entre les divers champs de l’action sociale ; et, à l’intérieur de chaque champ, tensions majeures entre la rationalisation formelle et la rationalisation matérielle. À l’origine de cet élargissement des perspectives, la rencontre foudroyante d’un milieu intellectuel sexuellement émancipé et féministe et l’observation concomitante des crises du capitalisme. Weber invite alors ses contemporains à comprendre les tensions majeures qui traversent notre monde : la financiarisation, dont les crises des années 2000 et 2010 ont révélé la folle logique, prouve à l’envi que des comportements jugés rationnels par quelques-uns sont dévastateurs pour nombre d’autres. Quant à l’érotisme et aux relations entre les sexes plus généralement, leurs multiples transformations au cours des dernières décennies viennent, dans la vie économique et malgré l’exigence consensuelle de parité, buter sur des pratiques qui, au nom d’intérêts divers, ébrèchent sans cesse la force et cohérence d’un sytème juridique pourtant fondé formellement sur le principe d’égalité. Il est bon que Michel Lallement nous aide à lire enfin Max Weber.

Catégorie