Exposés Annuels De Biochimie Médicale, 9 Série par

Le Catalogue de l’édition française
par

Une liste exhaustive des ouvrages disponibles publiés, en française, de par le monde.

Manuel de sécurité biologique en laboratoire
par World Health Organization

Depuis sa première édition en 1983, il y a plus de vingt ans, le Manuel de sécurité biologique en laboratoire a donné des conseils pratiques sur les techniques de sécurité à appliquer dans les laboratoires à tous les niveaux. La bonne application des techniques microbiologiques et l’utilisation de l’équipement de sécurité biologique par du personnel bien entraîné restent les piliers de la sécurité en laboratoire. Toutefois, la mondialisation, les progrès technologiques, l’apparition de nouvelles maladies et les graves menaces liées à une utilisation ou à une mise en circulation délibérées de micro-organismes ou de toxines ont imposé de revoir les procédures. Pour cette nouvelle édition, le manuel a donc été considérablement revu et développé.

Le manuel couvre désormais aussi l’évaluation du risque et l’utilisation sans risque des techniques faisant appel à l’ADN recombinant. Il donne par ailleurs des lignes directrices pour la mise en service et la certification des laboratoires. Il présente les concepts de la sécurité biologique et les règlementations internationales les plus récentes sur le transport des matières infectieuses. On y a également intégré les informations sur la sécurité dans les laboratoires d’analyses médicales, publiées auparavant dans d’autres documents de l’OMS. Nous espérons que le manuel continuera d’inciter les pays à instituer des programmes de sécurité biologique et des codes nationaux de bonnes pratiques pour manipuler sans danger les matières potentiellement infectieuses.


Obésité
par Organisation mondiale de la santé

Le prsent rapport lance un appel pour que des mesures d’urgence soient prises pour lutter contre l’pidmie d’obsit croissante qui touche maintenant aussi bien les pays en dveloppement que les pays industrialiss. Tout en adoptant une dmarche de sant publique, le rapport fait cho non seulement la gravit des problmes de sant lis l’obsit mais aussi la difficult notoire de traiter cette maladie complexe et multifactorielle. Compte tenu de ces problmes, le rapport se propose d’aider les responsables politiques lancer des stratgies de prvention et de gestion, mesures qui prsentent les plus grandes chances de succs. Il souligne plusieurs reprises l’importance que revt la prvention, stratgie la plus judicieuse dans les pays en dveloppement o l’obsit coexiste avec la dnutrition. Les lignes de conduite recommandes, qui sont l’expression du consensus auquel sont parvenus 25 autorits reconnues, reposent sur un examen critique des connaissances scientifiques actuelles au sujet des causes de l’obsit la fois chez l’individu et au niveau des populations. Mme si toutes les causes de l’obsit sont passes en revue, une attention particulire a t accorde aux changements de comportements et aux mutations sociales qui ont entran une augmentation de la densit nergtique des rgimes alimentaires, drgl les systmes de rgulation sophistiqus qui contrlent l’apptit et maintiennent l’quilibre nergtique et suscit une baisse de l’activit physique. Dans le rapport, les sujets concrets suivants sont examins: l’influence de la teneur en matires grasses des disponibilits alimentaires sur la gnralisation de l’obsit dans les populations, les conceptions errones des membres de la profession mdicale et du public en matire d’obsit, les stratgies propres lutter contre l’alarmante prvalence de l’obsit chez l’enfant. …l’ouvrage est trs clair et riche d’informations succintes qui peuvent se rvler trs utiles pour quiconque s’intresse aux implications de l’obsit et de l’adiposit sur la sant publique, savoir les tudiants, les mdecins ou les chercheurs. – Journal of Biosocial Science

Le zéro et le un
par Jérôme Segal

Etude approfondie de la notion scientifique d’information.

La notion d’information est particulièrement polymorphe, luxuriante même. Ses définitions prolifèrent, son domaine lexical est si vaste que la probabilité que deux spécialistes de l’information (sans plus de précision) évoquant cette notion ne parlent en fait pas de la même chose est très élevée. Nous avons tous une idée vague et courante de que ce terme veut dire, nous utilisons tous ce vocable aux multiples acceptions propres à notre quotidien, tandis que les physiciens et les mathématiciens, entre tentatives de formalisation rigoureuses et multiplications des domaines d’application de l’information, développent sans cesse leur compréhension de ce que certains voient comme une nouvelle catégorie du réel. Les sciences humaines, via notamment les sciences de l’information et de la communication, et la linguistique, ont également contribué à l’inflation conceptuelle et lexicale des usages et significations de ce terme. Quant à la biologie, il est patent qu’elle a incorporé l’information à son socle théorique de manière massive. Cette discipline est sans doute celle où cette notion est des plus discutées, notamment parce que la biologie peut dialoguer avec la physique, l’informatique et les mathématiques via la notion d’information, et parce que le programme génétique, Deus ex machina du fonctionnement cellulaire pendant ces cinquante dernières années, est redevable de fortes critiques issues de théories très stimulantes. Le chapitre 7, véritable essai de 110 pages sur « l’information et le vivant : aléas de la métaphore informationnelle », offre une vision panoramique de cette histoire dense et complexe.

Le livre de Jérôme Segal permet de comprendre les racines historiques et épistémologiques de cette profusion et des confusions qui continuent encore trop souvent à perturber notre perception de la notion scientifique d’information. Il s’interroge également sur l’unité du savoir que certains théoriciens de l’information ont cru fonder sur cette instance du réel qui a véritablement révolutionné le XXe siècle et qui sera sans nul doute un objet scientifique crucial durant le siècle en cours.

A travers ce second volet, replongez-vous dans les racines historiques et épistémologiques de la profusion et des confusions qui sont aujourd’hui caractéristiques de la notion d’information.

EXTRAIT

S’il est un domaine où la notion d’information a connu une multitude d’applications et de réappropriations, c’est sans conteste dans l’étude du vivant. L’ambiguïté essentielle liée au fait que cette notion scientifique est désignée par un mot du langage courant donnera lieu à une impressionnante série de contresens, d’abus, pour ne pas parler parfois de simples impostures. À côté de ces applications relevant souvent plus de l’effet de mode, il ne demeure pas moins que les théories mathématiques et physiques de l’information, qu’il s’agisse des écrits de Shannon ou de Brillouin, ont eu un réel pouvoir heuristique.

À PROPOS DE L’AUTEUR

Jérôme Segal est maître de conférences en histoire à l’université Paris IV (ESPE Paris). Il est également chercheur associé à l’UMR SIRICE (Sorbonne-Identités, relations internationales et civilisations de l’Europe) à Paris ainsi qu’à l’Institut Ludwig Boltzmann d’histoire sociale à Vienne.


L’affaire du pull-over rouge, Ranucci coupable!
par Gérard Bouladou

Le commandant Gérard Bouladou, après une carrière de trente ans dans la Police nationale, détaille dans ce livre l’enquête la plus captivante à laquelle il se soit livré. Plusieurs années passées dans des services d’investigation, notamment dans la fameuse Brigade de répression du banditisme à Paris, l’ont amené à maîtriser les techniques les plus pointues de l’enquête policière et les règles de la procédure pénale. Il était donc parfaitement qualifié pour mener à bien cette longue recherche de la vérité sur l'” affaire Ranucci “. Passionné par le mystère qui entoure ce crime, il décide de partir à la recherche du tueur insaisissable à la place duquel Christian Ranucci a été condamné et guillotiné – si l’on en croit la thèse de Gilles Perrault dans son ouvrage Le pull-over rouge. Après avoir, pendant de nombreuses années, minutieusement étudié tous les documents écrits, sonores et filmés qui existent sur le sujet, Gérard Bouladou va à la rencontre des principaux acteurs de ce drame et approfondit l’enquête. Il met alors au jour une vérité bien surprenante… Riche en révélations et témoignages inédits, cet ouvrage captivera toutes les personnes passionnées par cette énigme criminelle. Les partisans de l’innocence de Ranucci pourraient bien voir s’effondrer leur intime conviction.

Catégorie